Kazodah est un chanteur-auteur lyonnais . Il plonge littéralement dans le rap et le ragga-hiphop en 2003. Il commence à faire ses armes d’interprète en étant membre des groupes « FRVSENS » ou plus tard encore « ALARME » .

En 2011, fort de ses rencontres artistiques et de son parcours scénique, il décide de prendre un tournant en solo et travaille huit titres, il sort quelques mois plus tard son premier EP intitulé « Jusqu’à se qu’on m’entende ».

Il a ensuite collaboré avec divers artistes de la scène rap comme Soprano, Sixcoup MC, Marechal, LEAK, Ravage.

Il figure sur l’album de El Matador « Poussière d’étoile » avec le titre « Nos couleurs » . C’est avec ce dernier qu’en mars 2013 , il fait un passage très remarqué au « Planète Rap » sur Skyrock.

La même année il apparait sur plusieurs titres du disque « Stars vs rebelyon » sur lequel on retrouve Kery James, C-Sheyn, Seth Gueko, Cassus Belli ou encore La fouine.

Il va ensuite très vite débarquer sur les grandes scènes lyonnaises comme le Ninkasi ou encore le Transbordeur.

Il a également participé au collectif « Bad ScientifX » au coté du Rappeur Howx (ex-membre du célèbre groupe lyonnais IPM) . En octobre 2013 sort le premier E.P du collectif PROJET X . Le collectif a notamment tourné de nombreux clips disponibles sur youtube.

En 2014, il écrit de plus en plus , et se consacre a la production de second opus solo : «Jusqu’à ce qu’on m’écoute » qui sort en décembre.

Il enchaine ensuite les concerts, les premières parties d’artistes, les festivals .. Au total Kazodah compte déjà plus d’une centaine de dates à son compteur.

Depuis fin 2016, il travaille sur un nouveau projet, plus « personnel ». Il s’entoure alors d’une nouvelle équipe.

Il peaufine donc les futurs morceaux qui feront partis de son repertoire ou il cherche constamment de nouvelles sonorités en alliant le Dancehall, le reggae, la pop et même la variété .

En mai 2019, il sort un single « TON IMAGE » est un vrai virage pour l’artiste, il nous revient avec un titre « pop urbain ». A noter que l’instrumental est co-signé par DreamTouch a qui l’on doit notamment l’instrumental de « Ici life » de Booba, ou encore « La douille » de Sexion d’assaut.

Le clip a été tourné en grande partie au Japon.

Son nouveau titre « TOUT QUITTER » sort le 13 septembre, un titre pop urbain qui nous invite à l’évasion, un son à mettre dans nos playlists pour prolonger nos vacances. Sur une instru du Beatmaker Smook Weed ( qui a travaillé avec Ridsa, El Matador, Dj Kayz… ) Kazodah a tourné le clip sous le soleil de Tenerife.

On dit de lui qu’il est un artiste atypique et une figure montante de la scène POP URBAINE qu’il faut surveiller de prêt.